A la suite de la mort soudaine de son compagnon Eric, Paulo doit faire face à une transformation de sa vie. Paulo est HIV positif mais sans jamais être avant tombé malade, pour la première fois, il sent sa propre vie en danger, il s’engage dans une transformation consciente en clarifiant ce qui compte vraiment dans sa vie. Le film nous amène alors dans la quête par Paulo des manières de densifier la vie de Gazelle. Le cœur de ses émotions se transforme en expression artistique jouant avec le passé et le présent au travers de références symboliques, à côté de son nouvel amour Mark, il trouve des collaborations qui le poussent en avant, et portent le travail de Gazelle à son plus haut niveau.

Paulo a acquis une réputation internationale sur la scène underground grâce à son alter alter-ego Gazelle. Fréquentant les clubs du monde entier dans ses costumes conçus avec audace, Gazelle s’est fait connaître en créant la revue “GAZELLAND” qui rend compte des artistes, photographes et designers de la communauté gay de la nuit à Londres, New York et Sao Paulo. Gazelle sait capturer la créativité surprenante de cette scène internationale underground. Il a promu le terme de “Clubs Kids” en “ Freak Chics” pour les évoquer, en raison de l’évolution de la mode de leur tenues.